Qatar- uma opinião

 Segundo o jornalista itliano Giulietto Chiesa ” Tudo gira ao redor do gás. O gás é a fonte principal de recursos para o Qatar. Recentemente, foi encontrada uma jazida enorme de metano no meio do Golfo Pérsico. Esta jazida fica parcialmente nas águas territoriais iranianas e garante décadas de prosperidade a Doha”, explicou o jornalista.

O colunista assinalou que uma das possíveis razões pelas quais Trump apoiou a ideia da “OTAN árabe” é o seu seu desejo de controlar esta jazida de gás.
Ver também nota aqui publicada de Moon de Alabama
Exrtrato em francês:
“Les raisons de l’altercation actuelle sont multiples. Elles n’ont pas grand chose à voir avec l’Iran.
Les Saoudiens accusent le Qatar de soutenir les terroristes. C’est comme si la Grande-Bretagne accusait les États-Unis d’impérialisme, ou si la mafia coupait ses liens avec le crime organisé pour cause de gangstérisme. Comme l’a remarqué Joe Biden (vidéo), deux pays wahhabites, le Qatar et l’Arabie Saoudite, ont financé et alimenté le terrorisme en Syrie, en Irak et ailleurs. Mais les Saoudien trouvent simplement que le Qatar plus « libéral » soutient la « mauvaise » sorte de terroristes.
Le gouvernement qatari et son porte-parole Al-Jazeera ont installé et soutenu le gouvernement des Frères musulmans en Egypte. Les Saoudiens ont renversé ce gouvernement en finançant un coup militaire contre lui. Le Qatar soutient le gouvernement des frères musulmans de Turquie. Il soutient le Hamas palestinien, également affilié aux Frères musulmans. Le Qatar finance divers groupes alignés sur al-Qaïda en Libye, en Syrie et en Afghanistan. Les talibans ont leur seule mission diplomatique à Doha. Jusqu’à récemment, les Saoudiens finançaient Daech. Ils financent maintenant à nouveau principalement divers autres groupes djihadistes sous contrôle de la CIA en Syrie. Les Émirats arabes unis parrainent le général libyen Hiftar qui lutte contre les groupes alignés sur al-Qaïda soutenus par le Qatar. Les Saoudiens font copains copains avec Israël et n’ont aucun intérêt pour la cause palestinienne que le Qatar défend.
Il y a des intérêts divergents dans les hydrocarbures. Le Qatar est le plus grand exportateur mondial de gaz naturel – une concurrence sérieuse pour les exportations de pétrole saoudien. Il a récemment intensifié ses relations avec d’autres producteurs et clients dans la région du Golfe et au-delà.
Les conflit a aussi une dimension locale et personnelle du fait des nombreux mariages inter-tribaux et de la concurrence entre les tribus et les familles saoudiennes et qataris. Il y a des rumeurs selon lesquelles des groupes tribaux importants dans le désert saoudien du Najd, en particulier la tribu al-Tamim, a récemment renouvelé ses liens avec le Qatar sous l’égide de son émir actuel, le Prince Tamim Bin Hamad al-Thani. C’est un affront pour les al-Sauds.”

Este artigo encontra-se em: FOICEBOOK http://bit.ly/2sH4Plu

Anúncios